Alain Meert sur les murs de "En Piste! Exposition des galeries et centres d'art liégeois"

"Initiée en 2015 par la Ville de Liège, l'opération "En piste ! " a pour objectif de donner un coup de projecteur sur le travail précieux des galeries et centres d'art dans le paysage culturel liégeois.

Son fonctionnement repose sur une carte blanche donnée aux galeries et centres d'arts actifs dans la région liégeoise. Leur dynamisme permet au public d'apprécier la diversité de leurs propositions et de découvrir ou revoir le travail des artistes qu'ils défendent."

Pour cette édition, nous avons choisi d'exposer une série de portraits réalisés par Alain Meert.

"Alain Meert est un touche-à-tout boulimique.

Sa démarche pluridisciplinaire, son sens aigu des relations humaines, son histoire, sa famille, son quotidien déterminent sa personnalité artistique. Il met à profit cette période particulière pour nous brosser une série de portraits tendres et attachants, un brin taquins, tout à l'image de leur auteur.

... La solitude, il ne la conçoit pas. La simple idée que quelqu'un se trouve près de lui devient, de manière presque systématique, un prétexte pour communiquer. D'ailleurs, il affiche en permanence ce besoin de contact et de proximité. Son travail s'en ressent indéniablement. Sa visite au Japon lui permit de faire une rencontre, une chérie, qui a indubitablement marqué son univers artistique. Enlacés affectueusement, il se représente avec sa chérie, son amour. Une fois, deux fois, trois fois, des dizaines, ses reproductions n'ont pourtant pas constamment le même aspect. Les visages ou plutôt les expressions, il les modèle, il les façonne. Colère, peur, joie et parfois même impassibles ces mimiques faciales figées traduisent probablement son ressenti. Au gré de ses humeurs, il semble apporter quelque chose de neuf, quelque chose de différent, quelque chose de personnel. Tel un besoin presque compulsif de combler le vide, ce manque ressenti, il rend aussi souvent hommage aux personnes importantes de son existence, Alain Meert tente d'immortaliser leur présence au travers de ses feutres, pastels et autres pinceaux.

Son espace de travail aussi est sacré. Il le chérit, le cultive sans cesse. Depuis toujours, tel un rituel incontournable nourrissant sans cesse son inspiration, il se plait à mettre sur pied une vitrine éphémère et constamment renouvelée de ses œuvres autour de son espace de travail. S'agissant tantôt d'instruments de musique, d'animaux ou encore de portraits, étalées à la vue de tous, elles forment une mosaïque linéaire et structurée composées de formes, de thèmes et de couleurs en tous genres. En constante demande de reconnaissance, il ne fait jamais l'impasse sur l'éternelle question qui le taraude continuellement à propos de son art : C'est beau ça ?*

Evangélia Konstantinidis, Autour des créations d'Alain Meert (extrait), 2015

Au musée de La Boverie, du 27 août au 05 septembre.
Infos et détails via le site ci-joint

Légende image :

Alain Meert, autoportrait avec Gaëlle, collage et acrylique, 52 x 57,5 cm, 2020 © creahm.be

 

 

https://www.laboverie.com/expos-evenements/les-prochaines-expos/en-piste-prix-de-la-creation